Get the Flash Player to see this rotator.
Nojazz
France

Release party au Café de la Danse le 14 novembre!! Inclassables ? Assurément. Inimitables ? Absolument. Inarrêtables ? Carrément NOJAZZ !
Biographie
En accord avec Pulp Music
https://www.nojazz.fr

Nojazz, comme un pied-de-nez espiègle et provoc’. Le ton est donné dès la création du groupe en 2001 : ici, on joue ! Ce quintet fourmillant d’idées réunit des zicos issus d’univers divers, instrumentistes de folie et fous de scène. La rythmique sous amphèt’ de Pascal “Bilbo” Reva, les claviers touche-à-tout de Phil “Balatman” Balatier, la section cuivre dorée de Philippe “Cap’tain Slam” Sellam et Guillaume Poncelet, les scratches cosmiques de “DJ Mike” Chekli font des ravages. Ça groove, ça colle, ça décolle grave.

OVNI musical : ainsi apparaît le premier album éponyme en 2002. Explosif, percussif, tout simplement jouissif. Face à cette galette inclassable, les fans sont pris de frénésie rythmique et les disquaires chopent des ulcères. Après un album de remixes, suit l’aventure américaine Have fun (2005), en studio avec mister Maurice White (Earth Wind & Fire) et l’icône Stevie Wonder. C’est funky, éclectique, euphorique, mais l’album ne rencontre pas le succès mérité.

Qu’à cela ne tienne : NoJazz s’invite côté Zooland (2009), sans DJ désormais mais avec un MC, et toujours cette patte nomade. Un Live au Sunset plus tard, cap sur 2016 et l’explicite Soul stimulation. Sylvain Gontard a remplacé Guillaume Poncelet à la trompette, et Nojazz a trouvé sa voix : Jeffrey Mpondo. Beautiful life vient aujourd’hui confirmer ce nouvel élan soul-funk.

Jazz ou Nojazz, les festivals en redemandent ! Energique, généreux, le groupe s’est produit dans plus de 50 pays, secouant les plus grands festivals (Montréal Jazz Festival, Miami JVC, La Villette Jazz Fest, Jazz Open Stuttgart, Cervantino Mexique, Varsovie, Johannesburg, Bombay, Pop Kom à Berlin, Los Angeles, Séville, Moscou, Madajazzcar, Nice Jazz festival...), partageant à l’occasion la scène avec Morcheeba ou Kenny Garrett. Mieux que l’esperanto : tout le monde parle le Nojazz !

Amis, soyez les bienvenus ! Les Nojazz ont toujours noué des complicités musicales de choix. A l’instar du producteur de légende Teo Macero (Miles Davis), qui signe leur premier opus à New York. De la star du rap afro-cubain Mangu, mémorable allumeur de Candela. Du regretté Claude Nougaro, dont le K du Q sera l’ultime souvenir studio. Et bien sûr de Maurice White et Stevie Wonder pour la séance mythique de Have fun, revisitée une décennie plus tard sur Soul stimulation. Beautiful life prolonge cette tradition de partage, avec le rappeur Raashan Ahmad (Loose control) et la star angolaise Toto ST (Outra vida).

Z’auriez pas vu Nojazz ? Ben si, pour sûr ! Les revoici aux manettes d’ATOM (Stromae, C2C). Ce nouveau renfort de choix vient colorer leur palette électro-soul-funky, volontiers old school, de sonorités plus actuelles. La recette est goutue et le cocktail enivre les radios, du hit Swingin’ in da rain en 2016 à Beautiful life et son lot de surprises. Fin du suspense le 11 octobre 2019 (sortie Pulp Music/Kuroneko).

Zalut – pardon, Salut les terriens ! Thierry Ardisson a eu le flair de dynamiser sa célèbre émission avec Nojazz pour lui donner la réplique. De Canal+ à C8, leur fameux Boogaloo aura rythmé treize années de générique télé. Cette grand-messe cathodique aura offer une plus large visibilité au groupe. Mais c’est encore en studio et sur scène que Nojazz donne sa pleine mesure. Prêts à vérifier ?



Discographie

2019 - Beautiful Life
Pulp Music/Kuroneko


2016 - Soul Stimulation
Pulp Music/Musicats/Believe Digital


2013 - Nojazz & Friends
JMS


2009 - Zooland
Harmonia Mundi


2005 - Have fun
Up Music Warner


2004 - No Limits
Warner Jazz


2002 - Nojazz
Warner Jazz



     

Il n'y a aucun concert pour l'instant

Get Ready
Beautiful Life (Clip officiel)
BEAUTIFUL LIVE #1